Les langues autochtones

Comment établir une communication équitable avec des autochtones qui sont même parfois monolingue dans leur langue américaine ancestrale?

Why not Esperanto?

Esperanto could be a solution to speak to anybody who cannot speak one of the 4 big languages.

It's an artificial language you can learn 5 to 10 time faster than a natural one.

¿por qué no interlingua?

podría ser interlingua à la vez de esperanto. Es un idioma neutro y artificial pero parece mas natural y mas cerca de la lengua latina.

L'Interlingua est trop latin

Si on veut 1 langue neutre elle doit avoir au moins une apparence de neutralité

Esperanto, interlingua ou autre

Selon moi, seule l'utilisation d'une langue construite (esperanto, interlingua ou autre), peut remplir les criteres necessaires a une communication democratique, equitable et accessible dans des situations multilingues : nous devons cependant simultanement reflechir a la preservation des langues et cultures, incluant les langues autochtones.

Boris-Antoine Legault
http://take7.ca
http://esperanto.ca/uqam

L'Espéranto s'en vient à Dialogam!

Rien, selon nous, ne peut égaler l'entière liberté de pouvoir s'exprimer dans sa langue maternelle, d'où l'intérêt de l'intercompréhension multilingue américaine qui peut permettre cette intéraction confortable à 90% de la population.

C'est une solution équitable pour la majorité, lorsqu'elle met en jeu un locuteur francophone et un locuteur lusophone par exemple, puisqu'il y a reciprocité. Chacun s'exprime dans sa langue et recoit l'expression de l'autre dans la langue de l'autre.

Les autochtones qui sont minoritaire ne doivent cependant pas faire les frais de intercompréhension commode de la majorité et c'est là que l'espéranto peut entrer en jeu.

Dialogam envisage de modifier sa mission et de promouvoir la maitrise active l'espéranto pour tous. Les autochtones n'auraient pas à maitriser d'autres langues que l'Espéranto afin de compenser le fait qu'il ne puissent s'exprimer dans le confort de leur langue maternelle.

L'espéranto a toujours souffert de n'être supporté par aucun pouvoir, économique ou politique. Le mouvement espéranto pourrait toutefois se servir de Dialogam et bénificier du fait que des pouvoirs soutienne Dialogam même si c'est pour des raisons intéressées.

Le projet Dialogam est susceptible de recevoir l'appui des pays américains dans la mesure ou il peut accroitre le marché potentiel des produits culturels de chaque pays. Un imprimé, disque ou film en français, par exemple, devient potentiellement intéressant pour tous les habitants des amériques s'ils comprennent la langue.

Pourquoi alors ne pas accrocher le wagon Espéranto à la locomotive des pays qui tireront le train Dialogam?

Nous voulons offrir une interface de ce site en Espéranto. Avis aux volontaires!